La génération « Z » veut des déplacements intelligents

Gen-Z-e1461756422101Une étude européenne souligne l’importance des services numériques dans les déplacements des 18-24 ans. Une chance pour les transports publics ?  

Ils veulent tout à portée de clic, tout de suite, tout le temps. Et les transports n’échappent pas à la règle. « Ils » ce sont les 18-24 ans, la fameuse génération « Z », hyperconnectée. « Qu’il s’agisse de rejoindre des amis en ville ou de traverser l’Europe pour les vacances, ils commencent par consulter leur smartphone », constate Jean-Charles Caulier, directeur commercial Xerox Public Transport.

Une app, une seule

Au-delà des observations (et parfois des clichés), une étude européenne de Xerox[1], parue début 2016, confirme l’importance des services connectés dans les déplacements des jeunes adultes. Les 18-24 ans sont 63 % à privilégier leur smartphone ou leur tablette pour planifier et préparer leur trajet. Et près de 4 sur 10 ont abandonné le paiement en cash, au profit d’un moyen dématérialisé – sans contact ou application mobile.

Dans les faits, ces « usagers du futur » ont commencé à transposer leurs habitudes de consommation et de communication à leurs déplacements. Et ils ne comptent pas en rester là : 50 % d’entre eux affirment qu’ils n’auront besoin que d’une seule application pour se déplacer en 2025. Préparation d’itinéraire du départ à l’arrivée, information voyageur, paiement : tout y sera intégré. 

Economie du partage

« Ces mutations entraînent un changement profond dans la manière de concevoir le transport » affirme Mathias Serre, directeur commercial adjoint Xerox Public Transport. Un déplacement se construira instantanément.

Lire la suite ICI

admin3788